L'Observatoire du Mont-Blanc

Le Rapport du Schéma du Développement Durable (SDD) préconise la mise en place d'une série d'outils nécessaires pour son application. Parmi ceux-ci on trouve les outils destinés au suivi de la mise en œuvre des actions et notamment l'évaluation et le monitoring du SDD.

La solution envisagée pour répondre au mieux à ces exigences a été la mise en place de l'Observatoire du Mont-Blanc (OMB),géré par la Fondation Montagne sûre mandatée par la Direction Environnement  - Assessorat environnement et territoire de la Région autonome Vallée d'Aoste, qui a en effet le rôle d'observer, à l'aide d'indicateurs, l'évolution de l'état du territoire de l'EMB et la mise en place des recommandations, des stratégies, des plans d'actions et des mesures du SDD.

L'OMB a pour mandat de :

  1. réaliser un instrument transfrontalier d'information et évaluation, au service des collectivités et à support des politiques de durabilité de l'EMB ;

  2. acquérir et élaborer les informations utiles pour lire l'évolution du territoire et de l'environnement de l'EMB, à l'aide d'indicateurs, afin de vérifier l'évolution du réel par rapport aux scénarios SDD ;

  3. contribuer à la construction du système de réseaux d'acteurs de l'EMB en réalisant le réseau des fournisseurs de données et le réseau des utilisateurs des informations ;

  4. élaborer des informations à l'échelle locale, à support de la définition des politiques et des actions finalisées à un développement durable et intégrées au niveau transfrontalier ;

  5. être un système-pilote d'analyses territoriales transnationales (socio-économiques et environnementales) qui emploie une méthode commune pour élaborer les données et construire les scénarios ;

  6. être, pendant la réalisation du PIT, un lieu physiquement repérable et au service des différents réseaux d'acteurs du PIT-même, pour la mise à disposition d'informations à support des différentes activités et un lieu où se confronter pour définir les besoins d'information et le jeu d'indicateurs ;

  7. être une référence pour repérer les informations utiles à la concrétisation de bonnes pratiques de durabilité pour les communautés de l'EMB ;

  8. devenir à la fin du projet une ressource intégrée dans les services statistiques territoriaux.

Les partenaires engagés dans le projet sont :

  • la Région autonome Vallée d'Aoste (Assessorat du territoire et de l'environnement et Direction des systèmes informatifs de la Présidence de la Région) avec le support technique de la Fondation Montagne Sûre, de l'Observatoire économique et social de la Présidence de la Région et de l'Agence régionale pour la protection de l'environnement (ARPA) ;

  • le SIVOM Pays du Mont-Blanc, avec le soutien de SED74 ;

  • le Canton du Valais avec l'appui de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne (FDDM).

L'OMB se compose d'un Comité scientifique et technique (CTS) constitué par un président, un responsable scientifique, 6 experts sur sujets environnementaux et socio-économiques, désignés par les trois partenaires nationaux, et un représentant de la Direction des systèmes informatifs. Le CTS est chargé de définir l'orientation méthodologique et l'organisation opérationnelle de l'Observatoire en coordonnant les réseaux de fournisseurs de données et des utilisateurs.

Documents

Les Indicateurs Environnementaux

Air, déchets, eau, glaciers et milieux naturels

L'Observatoire du Mont-Blanc a pour rôle essentiel d'observer, à l'aide d'indicateurs, les conditions du territoire de l'EMB et son évolution ainsi que la mise en place du Schéma du Développement Durable (SDD).

Le SDD prônait la définition d'un jeu d'indicateurs à même de représenter les différentes dimensions du développement durable et de remplir les conditions suivantes :

  • être facilement interprétable et compréhensible par tout le monde, pour pouvoir informer efficacement le public;
  • être construit sur une base scientifique/méthodologique solide et reconnue, à l'aide de données existantes et disponibles;
  • être composé par un nombre raisonnable d'indicateurs, afin d'assurer une lecture synthétique des différents aspects analysés et permettre une bonne compréhension des dynamiques du territoire.

Les indicateurs environnementaux aident à simplifier, quantifier et communiquer des données environnementales complexes et, ce faisant, nous informer sur l'état et la qualité de l'environnement. Ils nous permettent de suivre les tendances environnementales et de suivre les progrès vers les objectifs fixés et les objectifs politiques.
Les indicateurs environnementaux peuvent être utilisés pour :

  • comprendre si la qualité de l'environnement s'améliore, empire ou reste le même;
  • évaluer si les politiques, les lois et les autres actions stratégiques atteignent les résultats souhaités;
  • identifier les problèmes émergents;
  • diriger l'élaboration des politiques environnementales.

Les indicateurs environnementaux sont:

  • Bilan de masse des glaciers
  • Qualité de l'air
  • Production de déchets
  • Prélévements en eau
  • Qualité de l'eau des principaux linéaires
  • Nombre et superficie des milieux naturels

Les Indicateurs Sociaux

Population, travail, trasports, école, éducation...

Les indicateurs sociaux concernent le traitement des données reçues à partir des statistiques sur les naissances, les décès, les mariages, etc. Leur fonction est de décrire les changements naturels de la société. Ces indicateurs permettent de comparer les données dans le temps et dans l'espace et sont utilisés pour l'analyse de l'évolution sociale de l'Espace Mont-Blanc et ses municipalités.

Les indicateurs sociaux sont :

  • nombre d'habitants
  • taux de natalité
  • taux d'excédent naturel
  • taux d'accroissement migratoire
  • indice de vieillissement de la population
  • densité de la population
  • nombre d'écoles, de classes et d'élèves
  • nombre de professionnels de la santé
  • taux de participation aux élections communales
  • nombre de logements sociaux par commune
  • fréquentation lignes publiques

Les Indicateurs Economiques

Les indicateurs économiques sont des mesures statistiques qui peuvent être répétées dans le temps pour illustrer les changements de la qualité de vie et de bien-être social. Ils sont des indicateurs non seulement en mesure de fournir un outil pour évaluer les progrès et d'identifier les problèmes, mais ils permettent aussi d'encourager la participation des citoyens au processus de décision et d'atteinte des résultats.

Les indicateurs économiques sont : 

  •  nombre de permis de construire
  • nombre d'emplois
  • nombre de lits hôteliers
  • nombre de nuitées en hôtel
  • trafic dans les tunnels
  • taux de chômage
  • taux de résidences principales dans le parc immobilier
  • taux de résidences secondaires sur le parc immobilier
  • superficie agricole utilisée
  • superficie couverte par la fôret
  • nombre de commerces de petite surface
  • nombre de commerces de moyenne surface
  • nombre de commerces de grande surface
  • fréquentations des sites touristiques
  • nombre de journées skieurs par station d'hiver

En évidence

News

Facebook

Twitter