Aggiornamento condizioni montagna

  1. OHM Chamonix

    La saison d'été se termine gentiment.

    Les refuges ferment progressivement. La plupart des remontées sont encore ouvertes.

    Les nuits sont désormais plus longues et plus fraiches, le regel est bon. Les passages orageux ont déposé un peu de neige en altitude sans pour autant améliorer nettement les conditions.

    Le rocher reste une valeur sûre.



    Bassin du Tour

    Le refuge est ouvert jusqu'au 18 septembre. La télécabine de Vallorcine fermera le 11.

    Du refuge, il faut désormais descendre sur le glacier et le remonter (en glace) car l'itinéraire par le Signal Reilly est délicat voire dangereux (pente avec blocs posés sur la glace).

    Encore du monde du côté de Tête Blanche et Petite Fourche.

    Peu ou plus d'activité du côté de l'aiguille du Tour, la rimaye est toujours très délicate. On passe toujours par le col du Tour. Une cordée a parcouru l'arête de la Table intégrale. A la descente, un rappel de 40 m est nécessaire pour passer la rimaye en sécurité.

    Le Chardonnet n'est toujours pas d'actualité.



    Bassin d'Argentière

    La télécabine de Plan Joran et le refuge sont fermés depuis le 4 septembre. Le local d'hiver du refuge reste accessible.

    Grimpeurs et cristalliers se partagent le terrain !



    Secteur Charpoua/Couvercle/Leschaux

    Le train du Montenvers est ouvert jusqu'au 2 octobre.

    Le refuge de la Charpoua est fermé depuis le 25 août. Des travaux ont été entrepris et il n'y aura pas de refuge ni de local d'hiver jusqu'à l'été prochain.

    Le refuge du Couvercle est ouvert jusqu'à la fin du mois si tout va bien (eau, météo).

    Pas de grands changements dans le secteur.

    Tout bon du côté du Moine (voie normale, arête S, Contamine, Miss Tique).

    C'est un peu moins bon du côté de la traversée Nonne-Evêque (rimaye compliquée, couloir de descente très sec).

    L'arête du Moine à la Verte reste déconseillée car peu engageante.

    Le refuge de Leschaux est fermé depuis le 5 septembre.



    Secteur Envers des Aiguilles/Requin

    Le refuge de l'Envers est normalement ouvert jusqu'au 15 septembre. La rimaye de  la République ne passe plus et il faut passer par les cordes fixes installées l'année dernière (technique et physique, prévoir une jumar).

    Les rimayes du versant S de l'antécime de l'aiguille de Roc (Subtilités dülfériennes, Tout va mal) ne passent plus.

    Le refuge du Requin est fermé depuis le 26 août.



    Secteur Helbronner

    Le refuge est normalement ouvert jusqu'au 1er novembre.

    Toujours de l'activité du côté des Marbrées et des aiguilles d'Entrêves. Quelques cordées du côté de la Dent du Géant. L'accès à la Salle à Manger est toujours bien sec. La compagnie des guides de Courmayeur va réévaluer prochainement les conditions pour voir si elles sont acceptables pour y amener des clients.

    Les départs du clocher du Tacul ont été nettoyés et des relais rajoutés suite à la baisse du glacier. La rimaye du Grand Capucin passe toujours, tout comme celle de la voie Gervasutti à la pointe Salluard.



    Secteur Aiguille du Midi

    Le refuge est ouvert jusqu'au 25 septembre si la météo le permet.

    Les petits coups de neige ont recouvert la glace au niveau des pointes Lachenal. Ces dernières sont de nouveau fréquentées notamment en aller-retour à la 1ère pointe. Des chutes de pierres ont impacté la cheminée de la 3ème pointe (blocs au pied) mais pas de manière récente.

    Arête à Lolo encore parcourue. Pour l'arête des Cosmiques, vous avez surement vu passer les images de l'éboulement. L'écroulement principal (500m3) a eu lieu en contrebas de la traversée sous  le gendarme de Digital Crack. C'est toujours hyper sec et pas engageant (cf photo).

    Le mont Blanc du Tacul reste en assez bonnes conditions. La pente avant la rimaye se raidit. On passe la rimaye par un bon crochet sur la gauche. Il faut bien entendu être à l'aise en cramponnage pour envisager la course. Attention au risque d'avalanche après les chutes de neige.

    Plus d'activité aux Trois Monts depuis un bon moment. Une cordée a fait une tentative le week-end dernier en s'arrêtant à la rimaye du col du mont Maudit après avoir bien brassé (40cm). Concernant cette rimaye, on peut la franchir mais un mur raide en neige/glace (80°) vous attend de l'autre côté : il faut deux piolets techniques par personne,  on peut brocher mais la qualité de la glace n'est pas "ouf" comme disent les jeunes :) .

    On grimpe encore en face S de l'aiguille du Midi. Peu d'activité en revanche en face S des Lachenal car il faut descendre en rappel.



    Plan de l'aiguille

    Pas de changements, le refuge est ouvert jusqu'au 31 octobre.



    Mont Blanc par l'aiguille du Goûter

    Le téléphérique de Bellevue et le Tramway du Mont Blanc sont ouverts jusqu'au 18 septembre.

    Les refuges restent eux ouverts jusqu'à début octobre.

    Le couloir reste bien sec mais les nuits fraiches garantissent un bon regel et une diminution du risque de chutes de pierres en passant aux bons horaires.

    La partie glaciaire est en conditions correctes (attention aux pont de neige tout de même).



    Secteur Dômes de Miage/Bionnassay

    Le refuge Durier est fermé depuis le 31 août. L'aiguille de Bionnassay en aller-retour n'est pas si pire. L'arête E est très effilée, on progresse par endroit à "califourchon".

    Celui de Plan Glacier ferme ce samedi 10 septembre.

    Le refuge des Conscrits est ouvert jusqu'au 24 septembre. Plus personne du côté des Dômes de Miage mais encore de l'activité à l'aiguille de la Bérangère en aller-retour.



    Versant italien du mont Blanc

    Le refuge Monzino ferme le 18 septembre. A partir du lundi 12, l'accès pourrait être perturbé en raison de travaux au niveau du pont du Freiney et il faudra peut être partir depuis le camping de Peuterey.

    Un important éboulement/chute de glace rend compliqué l'accès au refuge Boccalate (cf photo).

  2. OHM Chamonix

    Après le petit coup de neige de la fin de semaine dernière qui a fait du bien aux yeux, le beau temps a fait son retour sur nos montagnes.

    Les conditions en haute montagne ne se sont pas pour autant améliorées et restent les mêmes. On retrouve cette neige récente à haute altitude dans les versants nord (au-dessus de 3800 m). Même si l'isotherme reste assez haut, les nuits sont longues et fraîches avec donc un bon regel.

    L'activité là haut reste très limitée, avec une assez faible fréquentation dans le haut massif.

    Les courses de neige & mixtes (saufs quelques exceptions : Tête Blanche/Petite Fourche, Mont Blanc du Tacul, col des Dômes en A-R, mont Blanc par les Trois monts pour des cordées extrêmement expérimentées) ne sont pas d'actualité, tout comme les grandes courses.

    Reste le rocher en évitant les approches glaciaires trop compliquées (secteurs Orny/Dorées, Argentière, Couvercle, Leschaux, Envers des Aiguilles/Requin, aiguille du Midi, Plan de l'Aiguille, aiguilles Rouges, Monzino, Dalmazzi).

    Vu les conditions, vous pouvez nous contacter directement afin d'échanger sur la faisabilité de vos projets de course plutôt que de rédiger un bulletin détaillé.

    N'hésitez pas à nous faire part de vos retours !



    Quelques infos en vrac :

    - l'ouverture des télécabines de Planpraz et de la Flégère est prolongée jusqu'au 18 septembre compris

    - le refuge de la Charpoua ferme demain jeudi 25 août. Des travaux vont être entrepris et il n'y aura pas de refuge ni de local d'hiver jusqu'à l'été prochain

    - le sentier pour monter à Charamillon depuis le Tour est complètement fermé, il faut passer par  le col des Posettes

    - Beaucoup de personne se fourvoient dans la montée au refuge Albert 1er par l'itinéraire de la moraine en montant trop haut dans le couloir avant la fenêtre du Tour. Pour rappel cet itinéraire n'est ni balisé ni entretenu et réservé aux alpinistes ou randonneurs très expérimentés

    - rimaye de la République se complique fortement (gros blocs de neige/glace posés sur des dalles)

    - grosse rimaye au pied de l'escalier de punta Helbronner. On peut l'éviter en parcourant l'arête en rocher (cf photo).

  3. OHM Chamonix
    [ UN PETIT COUP DE BLANC ! ]


    Un premier point au sortir de la perturbation : les nuages trainent encore bien ce matin et les informations des refuges sont précieuses pour faire un premier bilan.
    - Refuge du Goûter : une dizaine de cm de neige.
    - Refuge Albert 1er : pas de neige au refuge. 
    - Refuge des Conscrits : pluie jusqu'à 2600 m
    - Refuge Durier : 2cm puis pluie 
    Ce petit coup de blanc est bienvenu mais trompeur :  attention aux crevasses justes masquées et au risque de plaques au-delà de 3600/3800m ( vent sous les orages de jeudi). 
    Un peu de patience pour laisser sécher le rocher en altitude.
  4. OHM Chamonix

    La sécheresse se poursuit en montagne.

    Les conditions des glaciers et des courses de neige continuent (finissent) de se dégrader.

    On se rabat donc plus que jamais sur les courses en rocher (compact et sans approches glaciaires complexes). On ne trouve plus de courses de neige en bonnes conditions, même si certaines restent envisageables  (bien que plus dures techniquement).

    On observe des chutes de pierres et éboulements réguliers dans certains secteurs en haute montagne. N'hésitez pas à partager vos observations. La sécheresse est telle qu'elle peut également entrainer des chutes de pierre ou des déracinement dans les falaises en moyenne montagne (notamment après les orages) . Attention aussi à la sur fréquentation dans certaines voies.



    Secteur Tour/Trient/Orny

    Le cabane de Trient a fermé ses portes pour la saison estivale 2022 le 1er août 2022. Elle rouvrira pour la saison de ski de randonnée mi-mars 2023. Pendant le chantier, la cabane est interdite au public. Il n’y a ni local d’hiver ni local de secours. La cabane d'Orny reste elle ouverte.

    La traversée des Dorées par le col des Plines reste envisageable. Rocher tout bon du côté d'Orny ou de l'Envers des Dorées.

    Le glacier du Tour est de plus en plus chaotique (glace, ponts de neige fragiles, crevasses). La rimaye de l'aiguille du Tour est bien ouverte (3 m). On arrive encore à passer sur des blocs de neige coincés mais ça sent la fin (voir photos, merci au gardien de la cabane d'Orny). On transit encore bien par le col du Tour mais pas mal de glace.

    Tête Blanche et Petite Fourche encore envisageables mais la partie finale est en glace (peu raide).



    Bassin d'Argentière

    ça grimpe dans le secteur. RAS dans l'accès au refuge, il faut quand même penser à regarder au-dessus de vous au niveau des échelles (on est en montagne !).

    Bel écroulement le 03/08 sous la pointe Farrar (arête des Grands Montets).



    Secteur Charpoua/Couvercle/Leschaux

    La cabane de la Charpoua fermera le 25/08. Des travaux de rénovation vont alors débuter. A partir de cette date et ce jusqu'à mai 2023, le refuge sera fermé et il n'y aura pas de local d'hiver. En attendant, la gardienne a "fermé" les Drus.

    Une corde fixe en place pour accéder à la Contamine à l'Evêque.

    Peu de changements du côté du bassin de Talèfre. Les rimayes s'ouvrent mais pas de soucis particuliers pour le Moine et la traversée Nonne-Eveque. Plus d'activité sur l'arête du Moine à la Verte (l'arête sommitale est assez instable).

    Pour rappel, le balcon de la Mer de Glace est une randonnée alpine avec des passages sur glaciers et des échelles : il faut avoir le pied montagnard et ne pas sous-estimer la rando.

    Voies au-dessus du refuge de Leschaux nickel. De visu le glacier d'accès à l'aiguille de Leschaux semble problématique. Pour rappel, celui pour accéder aux petites Jorasses ne passe plus.

    Suite aux orages, de nombreuses chutes de pierres/éboulements en face N des grandes Jorasses, toutes les cordées parties pour la Walker ont fait demi tour depuis une semaine.



    Secteur Envers des Aiguilles / Requin

    La rimaye de la VN de la République passe encore grâce à des blocs de neige coincés dans la rimaye (c'est un peu "chantier" quand même). Pour combien de temps (quand il auront fondus ça ne passera plus) ?

    La rimaye de Pedro Polar ne passe plus, il faut attaquer par les premières longueurs du "soleil a rdv avec la lune" (ici aussi rimaye délicate). Ailleurs, RAS.

    Accès au Requin toujours OK en rive gauche. Accès et voies en rocher tout bon (Dent Requin, Pierre Alain). Remontée de la vallée Blanche plus d'actualité (torrent, glacier chaotique).



    Secteur Helbronner

    Activité au ralenti dans le secteur. Les approches glaciaires sont complexes. Encore quelques cordées aux Marbrées, aiguilles d'Entrêves, Grand Capucin.



    Secteur aiguille du Midi

    Ici aussi moteur au ralenti.

    L'arête de l'aiguille du Midi est très technique (glace, raide), il faut être à l'aise en cramponnage.

    La VN du mont Blanc du Tacul reste envisageable en partant du refuge (prudence au niveau des rimayes+tenir les horaires).

    Ca sent la fin pour l'itinéraire des Trois Monts qui est de plus en plus technique (rimaye médiane du Maudit très difficile, 2 piolets tractions + bonne technique nécessaires). Ce n'est pas du tout une alternative à la voie normale.

    On grimpe encore en face S de l'aiguille du Midi.



    Plan de l'aiguille

    Frendo et Mallory : tout bon (on rigole hein mais bon y'en a quand même qui ont essayé !!!).

    On grimpe du côté du Peigne, du pilier Rouge de Blaitière et de l'aiguille de l'M.

    Accès et pilier Cordier très expo (chutes de pierres).



    Mont Blanc par l'aiguille du Goûter

    On ne vous apprend rien, l'itinéraire est en mauvaises conditions et les refuges de Tête Rousse et du Goûter sont fermés (y compris les refuges d'hiver). Les randonneurs peuvent monter jusqu'à la baraque des Rognes ou Tête Rousse (le glacier est en glace vive et il faut les crampons).



    Secteur Dômes de Miage / Bionnassay

    La montée à Durier depuis Plan Glacier peut s'envisager très tôt le matin après des nuits fraiches et sans orages. Sinon ça parpine bien. Accès depuis les Conscrits ok par le col des Dômes. Aiguille de Bionnassay en A-R toujours pas trop mal.

    La traversée des Dômes de Miage est toujours à bannir (glace, chutes de pierres, crevasses au-dessus du col de la Bérangère).

    Les Dômes peuvent s'envisager en aller-retour pour des cordées expérimentées (bonne lecture du terrain glaciaire nécessaire, glace etc).

    L'aiguille de la Bérangère se fait bien en aller-retour depuis le refuge des Conscrits.



    Secteur Monzino

    Un des secteurs où il fait bon vivre en ce moment pour effectuer des courses en rocher (aiguille Croux, punta Innominata...).



    Aiguilles Rouges

    Le bon plan de l'été 2022. On grimpe un peu partout. Attention à la sur fréquentation par exemple au Brévent (chutes de pierres).

    Plus d'eau (courante) au refuge de Bellachat qui reste cependant bien ouvert.

    Attention aussi à la sur fréquentation dans les spots de bivouacs et notamment autour des lacs. Merci de respecter les règles du bivouac (du coucher au lever du soleil, bien démonter sa tente le matin, une nuit par endroit) au risque de voir cette tolérance disparaitre. Idem, il faut éviter de se baigner dans les lacs.



    Barberine

    Suite à un éboulement le 06/08, les longues voies suivantes de Barberine sont à éviter jusqu’à nouvel avis: Sylvie, Barbourine, Mirrors, Vipère ainsi que Méduse (voir photos).


  5. OHM Chamonix

    Les conditions continuent de se dégrader en haute montagne.

    Quelques infos en vrac :


    - col supérieur du Tour toujours pas bon (glace et chutes de pierres). Le col du Tour passe mieux (cordes fixes en place)


    - la rimaye de l'aiguille du Tour s'est effondrée mais on peut passer tout à droite


    - du côté de la Charpoua "Avis aux candidats des Drus. Le glacier passe mais ne tient plus à grand chose. Surtout il est miné ponctuellement par de jolies obélisques. A bon entendeur.

    Autrement les voies d'escalade (contreforts des ecclésiastique et flammes de pierres) et l'éperon ouest de l'évêque c'est tout bon !"


    - la crevasse sur le glacier pour l'accès à la face O des petites Jorasses ne passe plus


    - l'accès à l'éperon Walker est assez chaotique


    - aux dernières nouvelles la rimaye pour l'aiguille de la République passe toujours


    - secteur Envers : accès aux voies bien en glace, il faut prévoir de bons crampons


    - la traversée des aiguilles de Chamonix sens N-S ne passe plus en raison d'une grosse zone instable au niveau de la dent du Caiman

    - la glace sort sur l'arête de l'aiguille du Midi, crampons aciers et bonne technique de cramponnage nécessaires


    - la rimaye sous l'arête de l'aiguille du Midi s'est effondrée. Il faut la contourner par le petit col à gauche en descendant


    - le glacier est bien bas, il y a une longueur (V) en plus pour la Rebuffat en face S de l'aiguille par exemple


    - la Compagnie des Guides ne vend plus l'arête des Cosmiques en raison de la sécheresse et du risque d'éboulement


    - une bonne rimaye au pied de l'arête à Laurence, ça vaut le coup de la contourner


    - la traversée de la Vallée Blanche est de pire en pire, en mode "cavernes d'Ali Baba", actuellement déconseillée


    - encore un peu d'activité du côté du mont Blanc du Tacul (les rimayes passent encore convenablement) et des Trois Monts (2 piolets conseillés, un passage de rimaye bien physique, de plus en plus de glace dans la traversée vers le col du mont Maudit qui se protège assez mal)


    -le refuge des Grands-Mulets est dorénavant fermé


    - montée au col des Dômes : rester bien à droite tout proche du rocher. Les vieilles traces ne passent plus et amènent à de grandes crevasses. 1er Dôme : très sec (rocher et glacer) mais pas difficile. 2ème Dôme enneigé, RAS. 3ème Dôme : une énorme crevasse traverse l'arête. Pour l'instant le pont est encore fiable mais ça risque de vite évoluer.


  6. OHM Chamonix

    Les conditions évoluent vite et forcément pas vraiment dans le bon sens.

    Quelques infos en vrac qui viennent remplacer et préciser notre dernière mise à jour :

    - traversée des Dorées : toutes les cordées ont fait demi-tour hier à cause de chutes de pierres (cf cahier de course)

    - chutes de pierres au col supérieur du Tour : il est de nouveau préférable de passer par le col du Tour

    -Tête Blanche en glace mais c'est peu raide. Idem pour la Petite Fourche mais on peut passer par l'arête en rocher

    - des cordées sur l'arête des Grands-Montets à la Verte, calotte tracée et qui passe bien mais il ne faut pas trainer pour y aller.

    - chutes de pierres signalées dans la Direct Américaine

    - approche glaciaire tourmentée pour la Walker. Quelques chutes de pierres dans la voie. On fait presque tout en chaussons. Descente pas facile.

    - éboulements/chutes de pierres dans l'accès à la Salle à Manger (Dent du Géant, arêtes de Rochefort) : les compagnies de guides locales ne vendent plus ces courses

    - accès aux voies de la face S des pointes Lachenal : les rimayes sont compliquées, privilégier une descente en rappel. Bons crampons (aciers) nécessaires pour la montée/descente des Lachenal (tout en glace).

    - attention à la rimaye de l'aiguille du Midi qui s'ouvre de plus en plus

    - chute de sérac récente au Tacul qui n'a pas détérioré les conditions de l'itinéraire. Vigilance au niveau des (nombreuses) rimayes sur l'itinéraire. Petite corde fixe en place pour faciliter le passage (physique) de la rimaye sous le col du mont Maudit. La traversée vers le col n'est pas équipée, il faut être bon cramponneur.

    - mont Blanc par le Goûter : les mauvaises conditions concernent uniquement la partie entre Tête Rousse et le Goûter. Les randonneurs qui le souhaitent peuvent tout a fait monter à Tête Rousse !

    - "col de la Bérangère à éviter absolument, dans quel sens que ce soit : chutes de pierres incessantes"

    -Dômes de Miage en aller retour, parcourus tous les jours, "quelques" crevasses mais ça passe encore, de plus en plus de glace sur l'arête.



    Un peu plus loin de chez nous :

    - Les guides de Cervinia ne vendent plus l'ascension du Cervin par l'arête du Lion

    - Les guides de Zermatt ne vendent plus l'ascension du Pollux à cause de l'état du glacier

    - Les guides de Grindelwald ne vendent plus la voie normale de la Jungfrau



    Enfin, suite aux nombreux appels de nos amis randonneurs, rassurez vous les chutes de pierres ou autres glaciers suspendus ne "menacent" ni le Tour du Mont Blanc ni les sentiers classiques de la vallée !!!

  7. OHM Chamonix

    Chaleur et sécheresse, il semble que c'est parti pour durer...ça ne va pas arranger l'état de la montagne.

    Les conditions des glaciers et des courses de neige/mixte continuent de se dégrader à vitesse grand V. On assiste à un début d'intensification des chutes de pierres/éboulement même pour les courses en rocher, il convient de bien choisir sa course.



    Tour/Trient

    Beaucoup de cordées sur la traversée des Dorées (sens E-O). On grimpe aussi sur le versant S des Dorées. L'accès se fait par le col des Plines (fenêtre de Saleina en mauvaises conditions).

    Rappel de 45-50 m pour franchir le col Blanc.

    Le glacier du Tour s'assèche, peu de neige, attention aux ponts fragiles. Il y a plusieurs "sauts de crevasse" (attention aux chevilles à la réception avec les crampons).

    Tête Blanche et Petite Fourche (petite traversée en glace) se font bien, tout comme Purtscheller.

    Toujours de l'activité sur la voie normale de l'aiguille du Tour (rimaye ok). Le col sup du Tour est moche et ne fait pas envie mais il passe assez bien. Attention à ne pas trop faire tomber de pierres sur les autres cordées.

    Arête de la Table ok en privilégiant l'intégrale.



    Bassin d'Argentière

    Terres des grimpeurs et des cristalliers!!!

    Un des secteurs pour pratiquer les courses en rocher en sérénité...



    Secteur Charpoua

    Le glacier pour accéder aux Drus passe toujours (des cordées à la traversée et à la voie Contamine).

    Quelques cordées du côté de la voie Sale Athée. Une cordée à la Contamine à l'Evêque : peu de neige au pied donc la roture passe bien, on prend pied sur le rocher dans des dalles moutonnées pas top top !



    Bassin de Talèfre

    Conditions toujours bonnes sur le secteur Moine (la roture de la VN se fragilise, possibilité de passer un peu plus à droite et rejoindre le premier relais spité avant de retraverser à gauche) Nonne /Evêque.

    Arête du Moine à la Verte toujours fréquentée en aller-retour. Pas mal de cordées en provenance de l'arête des Grands Montets. La calotte passe bien.

    Secteur Droites/Courtes dorénavant fréquentés uniquement par les cristalliers.



    Secteur Leschaux

    Les voies en rocher sont tip-tops.

    Pas d'activité récente du côté de l'aiguille de Leschaux.

    Les ponts s'affinent (et contrairement au fromage ça ne va pas aller en s'améliorant) mais ça passe toujours pour accéder aux petites Jorasses.

    Pas mal de cordées à la Cassin à l'éperon Walker. Pas de chutes de pierres significatives pour l'instant. Ci-dessous un retour d'une ascension les 15&16 juillet (il s'agit d'un retour d'une cordée et la perception et l'appréciation des conditions peut varier d'une personne à l'autre suivant son niveau etc).

    " Approche tout à la base de l'éperon facile mais risque de chutes de neige/glace à l'attaque, fissure d'attaque sale et péteuse sur une dizaine de mètres (après c'est plus propre). Sinon l'écharpe de neige passe probablement encore (je peux vous envoyer une photo si besoin). 

    Ensuite c'est globalement tout sec jusqu'au Névé triangulaire (tout en chaussons). 

    Partie raide de la Cheminée rouge passe en chaussons malgré encore de la glace au fond (certaines cordées en crampons), par contre crampons nécessaires à la fin de la Cheminée Rouge pour rejoindre la traversée vers la droite au pied de la Tour Rouge. 

    (Ensuite j'ai trouvé confortable de garder les crampons pour la dalle fissurée d'accès à la traversée sous la Tour Rouge et pour le début du couloir bien humide à l'extrémité droite de cette traversée).

    Ensuite c'est tout sec dès qu'on quitte le couloir qui borde le côté droit de la Tour Rouge (quand on rejoint le fil vers la gauche) (fait en grosses sans crampons) .

    Remis crampons une longueur sous le sommet (restes de glace puis petite traversée sous la corniche sommitale).

    Pour résumer je dirais :

    -chaussons au moins jusqu'au Névé triangulaire

    -changement pour les crampons quelque part entre le Névé triangulaire et le sommet de la Cheminée Rouge

    -enlever crampons en haut de la Tour Rouge.

    -remettre crampons 60 m sous le sommet

    Matériel : un piolet par personne suffisant

    Eau : 

    -L'après-midi ça coule à plusieurs endroits jusqu'à la base des Dièdres Alain-Rébuffat

    -petit névé peu après le rappel pendulaire

    À la descente, sous le sommet, la glace est pas loin. Sur le glacier du bas ça commence à bien zigzaguer entre les crevasses, à la fin quelques courtes parties en glace (dont 10m en glace noire)."

    A noter que plusieurs cordées ont fait demi-tour ce matin : le niveau du glacier étant très bas, cela impose une section qui grimpe plus que d'habitude, à suivre.



    Envers des Aiguilles/ Requin

    La rimaye de la République passe encore (d'abord par les rochers en rive gauche puis par la vires inférieures pour prendre pied sur le rocher (le passage du haut ne passe plus).

    Glacier des Nantillons plus d'actualité.

    RAS sur les autres secteurs. Rimaye République bananière OK, possibilité de trouver de l'eau à R15

    Des cordées à la Dent du Requin (Renaudie) et à l'aiguille Pierre-Alain (Congo Star).

    Remontée de la Vallée Blanche encore possible.



    Secteur Helbronner

    Accès à la Salle à Manger entièrement sec (voir le retour sur la Dent du Géant sur notre cahier de course). Les arêtes de Rochefort restent en conditions correctes (un peu de glace mais corde fixe en place).

    Des cordées sur la traversée des Jorasses en bonnes conditions. Pour l'instant, la descente via la voie normale se maintient. Il semble préférable de descendre par les rochers Whymper (éventuellement faire l'aller-retour jusqu'au sommet de la Walker) plutôt que l'itinéraire classique et la traversée sous le sérac. Les glaciers des Grandes Jorasses et de Planpincieux passent encore assez bien.

    Traversée des marbrées intégrale et des aiguilles d'Entrêves (attention sur le glacier) toujours parcourues.

    Traversée des aiguilles du Diable sèche sèche sèche mais encore parcourue.

    Les rimayes se maintiennent ! Peut-être une détérioration au niveau de celle du Pic Adolphe Rey (il faudrait descendre dedans) mais aucune certitude sur la fiabilité de cette info. A noter un nouvel éboulement au trident du Tacul, qui n'était de toute façon plus très fréquenté depuis quelques années.



    Secteur aiguille du Midi

    L'arête de l'aiguille du Midi se détériore (glace, crevasses).

    La traversée de la Vallée Blanche est bien crevassée mais toujours fréquentée (chutes en crevasses répétées ces dernières semaines). Il faut passer le plus bas possible sous la pointe Adolphe Rey. Un itinéraire alternatif (cf photo) a été tracé pour éviter le pont de neige précaire sous l'aiguille de Toule.

    C'est terminé pour Midi-Plan. Traversée des aiguilles de Chamonix bien sèche aussi, prévoir de descendre par les rappels de la face O de Blaitière.

    Rideau pour les pointes Lachenal (tout en glace, rochers instables dans la zone du rappel) et pour le Triangle du Tacul.

    Arête des Cosmiques très sèche. Pour rappel, la zone du rappel est sujette à des chutes de pierres/éboulements depuis quelques années.

    Trois Monts : Les rimayes du Tacul se fragilisent. Le pont de celle du haut s'effondre régulièrement et on trace de plus en plus à droite. Au Maudit, ça se raidit et la glace apparait dans la traversée sous le col du mont Maudit (2 piolets confortables). Nombreuses crevasses à franchir sur l'itinéraire. Réservé à de bons alpinistes à l'aise en cramponnage (car il faut redescendre par cet itinéraire).



    Secteur Plan de l'Aiguille

    On trouve un peu de fraicheur pour grimper.

    C'est bien fini pour les Nantillons. Pilier Cordier fréquenté avec descente en rappel.

    Bien contourner par le bas le glacier des Nantillons (chutes de pierres) pour accéder à l'aiguille de l'M/pilier Cordier etc.



    Grands-Mulets

    Quelques cordées de passage pour accéder ou redescendre du mont-Blanc. Arête N du dôme du Goûter envisageable (peu de glace). Contacter le gardien pour les conditions et des "trucs&astuces".



    Mont Blanc par l'aiguille du Goûter

    Itinéraire en mauvaises conditions (chutes de pierres dans le couloir du Goûter) et actuellement déconseillé.



    Secteur Bionnassay /Dômes de Miage

    La traversée de l'aiguille de Bionnassay est en condition correctes. En revanche, accès par Plan Glacier déconseillé (éboulement sous Durier). Accès préférable depuis les Conscrits. Problématique également la descente par le Goûter. Prévoir éventuellement de dormir au Goûter puis traverser vers l'aiguille du Midi par les Trois Monts(prévoir 2 piolets).

    Pour le secteur Conscrits, nous citons le post du refuge du dimanche 17/07:

    "Difficile de vous tenir au courant des conditions, ça change tout le temps! Mais globalement, on ne va pas vers du mieux....

    Le Col de la Bérangère est en glace, la traversée ne se fait plus pour le moment. Ça peut à la rigueur se tenter, pour des alpinistes aguerris, d ouest en est pour aller à Durier, mais attention aux chutes de pierres depuis l arête.

    Le Dôme central en aller retour reste possible, mais il faut s adapter aux conditions; le glacier est très crevassé ( quelques incidents et sueurs froides ces derniers jours, soyez très vigilants), un peu de glace apparaît ça et là... bref, c'est de l alpinisme!!

    Le plus du moment : ceux qui souffrent de la chaleur peuvent venir se rafraîchir dans les belles piscines que l on trouve en montant vers la Bérangère!"



    Envers du mont Blanc

    Refuge Gonella fermé en raison du manque d'eau. L'itinéraire reste envisageable (retour du dimanche 17/07) :

    "La traversée du glacier de nuit demande une grande vigilance car plusieurs passages à 45° en glace dans la première zone de crevasses a gauche en partant du refuge. Quelques passages aussi sur pointes avant dans la deuxième zone a droite, mais l'itinéraire est plus évident.

    L'arrivée sur le début de l'arête des Italiens est très délicate. Le niveau du névé est très bas et il faut faire quelques pas d'escalade en crampons avant d'atteindre le piton dans la dalle.

    La moitié de l'arête des Italiens est en rocher, avec cailloux très instables.

    Sur les bosses, le contournement de la grande crevasse ouverte se fait par la gauche, ça ne passe plus sur le versant italien."

    Lorsque le glacier sera trop compliqué, il sera toujours possible de passer par l'arête des aiguilles Grises qui avait été partiellement ré-équipée il y a quelques années (c'est long).

    Encore un peu d'activité dans le coin mais on ne peut pas parler de bonnes conditions dans le secteur.

    Arête intégrale du Brouillard envisageable mais c'est bien sec (attention notamment au-dessus du col Emile Rey). L'accès depuis Eccles et le glacier du Brouillard n'est plus d'actualité.

    Les glaciers du Brouillard et du Freney sont très tourmentés, tout comme le secteur Eccles. Il est préférable d'accéder aux bivouacs par la punta Innominata plutôt que par le glacier du Brouillard. Encore quelques cordées à l'Innominata (ça doit être bon secos), au pilier Rouge du Brouillard et à celui du Freney (pas d'infos précises sur les accès).

    Encore un peu d'activité (attention avec une météo peut être un peu plus instable les jours prochains) sur l'intégrale de Peuterey (voir retour du 15/07 sur notre cahier de course).


  8. OHM Chamonix

    La sécheresse s'accentue en haute montagne et la chaleur ne devrait rien arranger. Les conditions vont continuer d'évoluer rapidement, tenez en compte et n'hésitez pas à nous appeler, nous ou les refuges, pour avoir les infos les plus récentes possibles.

    Les courses de neige et de mixte souffrent de plus en plus et peu sont encore praticables dans des conditions acceptables.

    Pour ceux qui voudront se mettre au frais par là haut, il va clairement falloir privilégier les courses en rocher (attention aux chutes de pierres).



    Secteur Tour/Trient

    Comme nous vous l'annoncions, c'est fini pour le Chardonnet (reste éventuellement le Chardonnay pour l'apéro).

    Concernant l'arête de la Table à l'aiguille du Tour, il faut privilégier l'intégrale afin de ne pas s'exposer aux chutes de pierres dans la section inférieure de l'arête classique.

    Pour rappel, il faut privilégier le col du Tour pour basculer entre le bassin du Tour et celui de Trient. Rappel de 50 m pour franchir le col Blanc.

    Rimaye de la VN de l'aiguille du Tour toujours OK, le glacier du Tour passe bien.

    En rocher, aiguille de Purscheller, traversée et voies en face S des Dorées impec.



    Bassin d'Argentière

    Descente encore possible par le glacier du Milieu pour les alpinistes confirmés qui sortent de l'arête du Jardin mais ça ne va pas durer longtemps. Il sera alors possible de descendre en rappel par la (raide) voie "La part des Anges" : 2 brins de 50 m nécessaires; les relais sont décalés (et donc pas toujours faciles à trouver), à n'envisager qu'avec le topo sous le coude.

    Col du Tour Noir et rimaye du col des Grands Montets encore envisageables pour ce qui est des courses glaciaires.

    Voies en rocher et arête du Rabouin OK.



    Secteur Charpoua

    La Directe Américaine aux Drus a été régulièrement parcourue depuis le début de la période de beau. Attention aux chutes de pierres avec la sécheresse.

    Une cordée secourue au niveau de R14 de la voie Contamine (relais sur deux pitons arraché).

    Le glacier de la Charpoua passe toujours par le haut, sans rappel.

    Pour rappel, une nouvelle descente en rappel a été équipée l'automne dernier depuis le Grand Dru (topo). Avec les conditions actuelles du glacier, préférer la ligne de droite qui permet de reprendre pied assez haut sur le glacier.

    Les voies en rocher sont sèches (des cordées prévues à Sale Athée).



    Bassin de Talèfre

    Paix de Dieu du côté des Ecclésiastiques (Moine , Nonne-Evèque) où tout va bien.

    Pour la Verte, c'est maintenant uniquement en A-R par l'arête du Moine (voir notre cahier de course).

    C'est bon sec du côté des Droites et ça parpine, plus d'activité. Pour monter aux Courtes, alternance de neige et rocher sous le col de la Tour des Courtes puis une longueur en glace sous le sommet. Eboulement versant Argentière de l'aiguille qui Remue qui modifie l'itinéraire de la traversée des Courtes (bien sèche de toute façon). La descente du col des Cristaux passe en mode "cristallier".

    Si ce n'est pas déjà le cas c'est bientôt la fin pour la pointe Isabelle.

    Crampons utiles pour un passage qui devient scabreux pour prendre pied sur le glacier de Talèfre dans la traversée Couvercle-Leschaux.



    Secteur Leschaux

    Petites Jorasses : glacier ok (un gros pont de neige mais qui semble solide), voies sèches (pas mal de cordées à la Contamine).

    Aiguille de Leschaux : glacier plus compliqué, la trace louvoie entre les crevasses, ça risque d'évoluer.

    C'est parti pour la voie Cassin à l'éperon Walker (attention aux chutes de pierres et à la sur-fréquentation). L'approche glaciaire passe assez bien mais se méfier de chutes de glace qui traversent la trace. Première pente et écharpe en bonne neige. Ensuite c'est tout sec. Au-dessus de la cheminée rouge, on retrouve du terrain mixte (rocher-glace) qui impose de nombreuses manips chaussons/grosses/crampons qui prennent du temps. C'est bien d'avoir un piolet technique.



    Envers des Aiguilles

    La rimaye de Grépon-Mer de Glace / République se complique (cf cahier de course) : celle du bas passe bien dans les rochers de la rive gauche mais pour prendre pied sur le rocher, c'est très fin et raide ("ça fait peur") : ça devrait évoluer rapidement (peut être possible de passer plus bas).

    La cabane de la Tour Rouge a été endommagée. La porte n'est plus "fixée". Bien la poser devant l'ouverture en partant et essayer de la caler ou de l'attacher (ceci dit la neige c'est pas pour demain).

    La descente par le glacier des Nantillons n'est plus en bonnes conditions et plutôt engagée : glace + fréquentes et importantes chutes de pierres. De plus, le pont de neige de la grosse crevasse sous le sérac s'est effondré : il faut descendre dans la crevasse en rappel (20m, corp mort), traverser sur le pont qui s'est encastré à mi-hauteur puis ressortir de l'autre côté (exposé aux chutes de pierres et au sérac). Il reste la solution des rappels dans " Le soleil a rendez-vous avec la lune" mais c'est long et pas évident sans être monté dedans.

    Les autres rimayes passent bien pour le moment.



    Secteur Requin

    La remontée de la Vallée Blanche passe toujours mais se complique : traversée du torrent au-dessus du refuge (fort débit avec les températures et le mauvais regel) + crevasses entre la combe et le plateau au-dessus des séracs du Géant.



    Secteur Helbronner

    Dent du Géant/ Arêtes de Rochefort/traversée des Jorasses (retour d'une cordée qui l'ont parcourue les 9&10 juillet, merci pour le retour !) :

    "- montée à la salle à manger sèche

    - traversée des arêtes de Rochefort jusqu'à Canzio :  Bonnes conditions. En neige. Sur quelques passages courts (maximum 10 mètres), la glace n'est pas très loin sous la neige. Quand c'est dans le rocher, tout est sec. 

    - De Canzio à la pointe Walker. Tout est sec jusqu'à la pointe Croz, pas besoin des crampons. Le couloir pour arriver à la Pointe Marguerite est sec, mais ça ne gène pas. Les bivouacs de la pointe Marguerite sont encore sous la neige (on en a déneigé un, ça se fait). De la pointe Croz à la Pointe Walker, bonnes conditions, en neige. Les bivouacs de la pointe Whymper sont sous la neige. 

    - Descente. Un peu de glace dans les rochers sous le sommet. Traversée sous les séracs ok, bonne trace et en neige. Rochers Whymper secs, rappels ok. Traversée jusqu'aux Rochers du Reposoir, en neige, pas de glace. Rochers du reposoir, secs, pas besoin des crampons. Glacier après les Rochers du Reposoir, crevasses bouchées. Un passage raide de 10 m en glace noire sur la toute fin (mais en prenant son temps c'est sans soucis."

    Traversée des aiguilles Marbrées (préférer l'intégrale) et des aiguilles d'Entrêves (pas de glace) OK. Arête SE de la Tour Ronde plus que sèche !

    Kuffner : clap de fin. C'est très sec, mauvaises conditions (risque de chutes de blocs).

    Arête du Diable : sec sec mais encore faisable, attention aux chutes de pierres (autres cordées) dans le couloir d'accès.



    Secteur aiguille du Midi

    Traversée de la Vallée Blanche : ça se dégrade, plusieurs ponts précaires (notamment secteur Gros Rognon et sous l'aiguille de Toule (cf photo). Il faut passer bien bas sous la pyramide du Tacul.

    Midi-Plan : rideau, c'est trop sec.

    Traversée des pointes Lachenal : c'est bien sec, de la glace dans la pente d'accès et sur la traversée. Ce n'est plus une course AD. Il faut être à l'aise en cramponnage. A noter une grosse lame qui est en train de se décoller sur le sérac de la face E du Tacul et qui surplombe la trace de descente.

    Fin pour la Chéré (la glace se décolle..!). Grisolle peut être envisageable mais pas beau de visu.

    Arête des Cosmiques : bien sec, attention à la zone du rappel sous le gendarme.

    Pas de mauvaises nouvelles des rimayes pour les voies en rocher mais ça peut vite évoluer (hormis celle d'Harold et Maud qui était compliquée déjà il y a quelques jours).

    Trois Monts : les conditions se maintiennent pour l'instant même si les deux rimayes du Tacul montrent des signes d'activité (fissures). La glace n'est pas loin dans la pente de sortie au col du mont Maudit. C'est bien raide et il faut être très à l'aise en cramponnage (notamment à la descente). Privilégier les cordées de 2.



    Secteur plan de l'aiguille

    Rocher rocher !

    Pour Charmoz-Grepon, on a bien envie de vous dire que c'est fini vu l'état du glacier des Nantillons mais on vous laisse décider par vous-même.

    Quelques cordées au pilier Cordier avec descente en rappel.

    Un peu d'activité sur la traversée des aiguilles de Chamonix mais c'est bien sec. Il faut descendre par les nombreux rappels de la face O de Blaitière (50 m max) puis ceux de Fidel Fiasco.



    Grands Mulets

    Le navire est encore ouvert. L'accès au refuge est long et compliqué mais ça passe. Il faut appeler le gardien pour avoir des explications. ça passe encore par les Plateaux.



    Mont Blanc par l'aiguille du Goûter

    L'accès au Goûter est bien bien sec, c'est forcément propice aux chutes de pierres. Privilégier de passer le plus tôt possible le matin et traverser avec prudence. A voir comment cela va évoluer.



    Secteur Dômes de Miage / Bionnassay

    La traversée des Dômes s'est nettement dégradée (glace au-dessus du col de la Bérangère, expo). Elle s'adresse maintenant à des alpinistes aguerris et il faut la faire dans le sens Bérangère-Dômes afin de faire la partie en glace à la montée.

    Dômes de Miage en A-R encore possible pour des cordées moins expérimentées.

    C'est fini pour le Tondu ("plus sec il s'effondre" !!!).

    La traversée de l'aiguille de Bionnassay est encore en conditions correctes (pas de glace pour l'instant).


    Secteur Gonella

    Fermeture du refuge ce dimanche 17/07.



    Secteur Monzino

    Arête du Brouillard : un éboulement/chutes de pierres au-dessus du col Emile Rey, ça fait pas rêver.

    L'accès à Eccles est chaotique (ponts de neige, séracs). Il est préférable de passer par la punta Innominata.

    Arête de l'Innominata en conditions correctes ce matin (11/07).

    L'accès au pilier Rouge du Brouillard est sport (rappel de 50 m en rive droite), ça passe pour l'instant mais pour combien de temps ?

    Des cordées au pilier du Freney sans plus d'infos. Des cordées également à la Ratti-Vitale mais la traversée du glacier fait penser au Mordor.

    Des cordées à l'intégrale de Peuterey. C'est sec jusqu'à la Blanche. Encore un tout tout petit névé sous la pointe Brendel et un autre difficile d'accès sous Cravetti pour faire de l'eau. Glace pas loin sur l'arête de Peuterey, à suivre.


  9. OHM Chamonix

    Enfin une semaine un peu normale, avec une stabilité météo, des températures correctes et une tendance nord. Faisons un peu le point car il faut en profiter.

    Bassin Tour/Trient

    Comme ailleurs, ça s'assèche dans le secteur !
    Le col supérieur du Tour est très sec, on y recense quelques chutes de pierres, il faut privilégier le col du Tour.
    Le col du midi des Grands est tout sec, c'est un tas de caillou sableux.

    La Forbes et le Migot ne sont plus conseillables, il y a de glace et les crevasses sont très ouvertes. Le secteur est très engagé.

    Purtscheller, Petite Fourche et VN Tête Blanche sont toujours praticableS.

    Bassin d'Argentière

    Attention de ne pas se tromper sur l'accès au refuge: Après le point de vue, il faut bien rester rive gauche (itinéraire d'hiver) et prendre les échelles. Le service pistes et sentiers va en rajouter (jeudi normalement) pour améliorer le secteur. Le CNRS a mis des jalons au début du glacier pour faire des mesures, il ne faut pas les suivre!

    Flèche Rousse n'est plus envisageable, si il n'y a pas de regel: gravats à l'attaque, glace sous sable à la descente, de nombreux blocs sont posés sur l'ensemble de la course, arête sommitale en neige, glace vraiment pas loin sur la partie supérieure de la descente avant le verrou rocheux.

    Le glacier du Milieu peut être encore envisagé à la descente (fini en A-R). Au dessus du goulet très sec, la pente est en neige dure puis en glace, il faut passer à sa droite suite aux chutes de pierres. En bas du glacier, il faut prendre garde au gros pont de neige.

    Les conditions à l'arête du Jardin (attention à la descente) et au col du Tour Noir sont ok, ainsi que tout ce qui est rocher (arête du Rabouin etc). Des cordées en direction de la traversée des Améthystes, mais sans plus d'infos.
    C'est fini pour l'éperon Tournier, c'est trop sec, voire dangereux!


    Secteur Charpoua

    RAS dans le secteur, les voies en rocher sont en bonnes conditions. Evêque/contreforts du Moine sont envisageables. La Directe Américaine est parcourue.

    Pour la traversée des Drus, le glacier passe par en haut, mais ça ne va pas durer longtemps.

    Bassin de Talèfre


    Tout est bon pour le Moine, l'arête du Moine, ainsi que pour Nonne-Evêque, les rimayes passent bien. Pour l'accès au Moine, les crampons sont encore bien utiles.

    C'est fini pour le Whymper, trop sec ! La rimaye passe encore en rive droite à la descente, si il y a de bonnes conditions de regel.
    Pour l'arête du Jardin, ça devient compliqué, la rimaye fait 3m, et après c'est tout sec, nous ne pouvons plus la conseiller...

    Le couloir en oblique aux Droites ne passe plus et le reste est bien sec, comme aux Courtes mais nous n'avons pas de retours.

    Secteur Leschaux

    RAS pour les voies en rocher autour du refuge.

    Bonnes conditions du côté des Petites Jorasses.

    C'est fini pour le secteur de l'Eboulement et pour la montée aux Périades!

    La période de chasse des grandes Jorasses est presque ouverte, en tout cas tout semble réuni à partir de vendredi!

    Secteur Envers des Aiguilles

    La descente du glacier des Nantillons (qui est en glace) se fait par les rappels de la CP, il n'est plus conseillé de passer par le col. Après le rappel, il y a 2 crevasses à franchir, puis il faut prendre les rappels du rognon.

    La rimaye pour la République passe toujours bien par la droite.

    RAS pour le reste des rimayes. 

    Des ouvriers sont à la cabane de Tour Rouge jusqu'à demain pour réparer quelques câblés et la corde fixe, il y aura moins de places de libre!!


    Secteur Requin

    Top condis à la dent du Requin, les grimpeurs sont ravis.

    L'accès au refuge est toujours ok: soit par la rive gauche avec quelques zigzags au milieu des crevasses, sinon par la rive droite contre la moraine pour les moins à l'aise.

    La montée à Torino et la descente du col du Plan (prendre rive droite à la dent du Requin) se pratique toujours!


    Secteur Helbronner

    L' accès à la dent du Géant est tout sec, il faut faire attention aux chutes de pierres, car c'est très fréquenté.  

    Marbrées et Entrèves toujours ok mais beaucoup de monde!

    La Tour Ronde se fait par l' arête Freshfield depuis le début. Les premiers 25m ne font pas trop envie vu du bas, mais quand on grimpe c’est pas pire. 

    Les conditions sur l' arête de Rochefort sont toujours correctes.

    La traversée des Grandes Jorasses et la voie normale sont envisageables et parcourues.

    RAS pour les satellites du Tacul, les rimayes passent sans problèmes.

    Le couloir d'accès à l' arête du Diable est sec, le secteur est parcouru.


    Secteur Aiguille du Midi

    La traversée Midi Plan s'assèche et la glace commence à apparaître

    Aux pointes Lachenal, la pente prend la glace et le 2ème tronçon est sec et instable.

    Les 3 Monts, les conditions sont plutôt bonnes, il y a un peu de glace au Maudit mais c'est pas gênant.

    La TVB passe plutôt trace basse, mais ça commence à s'ouvrir.

    Au triangle du Tacul, la Chéré et la Grisolle sont ok, la Mazeaud passe aussi mais c'est plus fin.

    Beaucoup de monde à la Rebuffat, arêtes des Cosmiques et à Lolo (sèches).


    Secteur Plan de l' Aiguille

    L'activité grimpe bat son plein! 

    Nous avions déjà annoncé la fin du Frendo, nous vous le rappelons, la sortie est en glace!

    Le pilier Cordier et Charmoz-Grepon sont envisageables si vous empruntez les rappels des Nantillons, il reste tout de même les 2 crevasses a passer!

    La traversée des aiguilles de Chamonix semble ok.

    Grands Mulets

    Il n'y a plus d'activité dans le secteur, il faut beaucoup de temps désormais pour rejoindre le refuge (qui va bientôt fermer), le cheminement est compliqué à trouver, et cette approche est faite trop tard dans la journée. 

    Mont Blanc par le Goûter

    Le refuge a un problème de téléphone: il faut appeler Tête Rousse, et le gardien fera la régulation avec le Goûter

    Le grand couloir est très sec, il faut y passer le plus tôt possible.

    La crevasse sur l'arête des Bosses se passe en ce moment par le versant italien.

    Secteur Miage/Bionnassay

    Bonnes condis pour la traversée des Dômes, l'arête est en neige et la trace est bonne. Le glacier commence à s'ouvrir mais l'approche reste correcte. La glace commence à apparaitre dans la descente du col de la Bérangère mais elle ne pose encore de problèmes.
    La montée sur la Bérangère et au mont Tondu se passent bien malgré les quelques passages en glace pas raide.

    L'arête Bionnassay est toujours en bonnes conditions, elle est en neige et n'est pas encore trop fine.

    Secteur Gonella

    Fermeture du refuge prévue le 16 ou 17 juillet.
    Plutôt bonnes conditions à la voie du Pape malgré un glacier bien ouvert.
    Pour la Tournette, ca fait un moment que c'est pas parcouru. C'est en glace après Quintino Sella.

    Secteur Monzino

    L'accès a Eccles est très crevassé, il faut plus de temps pour y accéder et c'est délicat. Pour info, seul le bivouac supérieur est utilisable, passez à Monzino vous déclarer afin d'éviter de monter pour rien.

    Les conditions à l'arête Innominata ne sont pas formidables mais ça passe. La glace est sous jacente sous plusieurs parties de la voie, sinon le rocher est sec et les fines arêtes de neige passent bien.

    Pas de retour sur l' intégrale du Brouillard, mais c'est envisageable depuis le bas.

    Le pilier rouge est sec et il y a une grande crevasse à franchir (attention!)

    Le glacier du Freney  est terrible !!! (attention aux chutes de pierres aux vires Schneider) Il a été traversé entre le col Innominata et la voie Ratti (parcourue) via une ligne plus bas que la normale.
    L' arête Est de l' Aiguille Noire a été récemment rééquipée.

    Pas de nouvelles du pilier du Freney.
    Du monde à l'intégrale de Peuterey, mais sans plus d'infos.

    Crampons et piolets sont désormais inutiles pour l'Aiguille Croux.


    En bref:

    Pour la randonnée, on n'a plus besoin de matériel spécifique pour accéder au Buet, Salenton, Cornu, Glière.

    Idem pour les approches d'escalade.

    On nous a signalé un bloc instable dans R1 de douche écossaise à la Tête de Lugon.







  10. OHM Chamonix

    Quelques news de là-haut après le coup de chaud. On trouve des conditions dignes d'une fin juillet voire mi-août par endroit...Triste de voir la montagne dans cet état déjà en début d'été. Et que dire des changements globaux qui affectent notre planète...

    Bref revenons à nos moutons !!!!D'une manière générale, les courses de neige ont pris un bon coup. Certaines s'en sortent mieux.

    Un temps plus frais mais plus instable semble se mettre en place, il va falloir viser juste pour les créneaux.



    Bassin du Tour/Trient

    Des conditions de mi-août dans le secteur...

    De bonnes conditions sur la traversée des Dorées (privilégier le sens Est-Ouest).

    Le refuge Albert 1er a une panne temporaire de téléphone. Pour les contacter, veuillez utiliser le formulaire de contact du site web : https://refugealbert1er.ffcam.fr/bottom_contact.html

    Peu de changements du côté de l'aiguille du Tour. La voie normale est régulièrement pratiquée via le col supérieur du Tour (sec sur le haut mais correct). Ca passe aussi pour l'arête de la Table : couloir sec et quelques chutes de pierres, possibilité de passer par l'arête intégrale pour éviter de s'y exposer.

    Purtscheller, tête Blanche (VN) et petite Fourche OK.

    En revanche, ça se dégrade au niveau du Chardonnet avec de plus en plus de glace sur l'arête Forbes (cf cahier de course) qui reste cependant en conditions acceptables pour ceux qui ont un bon niveau technique. Ca sent la fin pour le Migot (traversée du bas sèche, pente du haut en glace). La descente se complique également.



    Bassin d'Argentière

    La fin approche pour Flèche Rousse (très sèche, arête délitée) qui devient délicate.

    Le verrou dans la pente supérieure du glacier du Milieu est maintenant sec (il faut faire un rappel à la descente).

    Rocher rocher !!!



    Secteur Charpoua

    La cabane est ouverte. Presque personne dans le secteur... ! Accès par la variante "Charpoua express" balisé (plus de neige).

    Quelques cordées à la traversée des Drus. La traversée du glacier est déjà compliquée. Les cordées sont passées par le haut, certaines via le rappel. La Contamine est sèche de visu.

    Les voies en rocher du côté Evèque/contreforts du Moine sont également sèches.

    Des cordées à la Directe Américaine sans plus d'infos.



    Bassin de Talèfre

    Des cordées quotidiennement du côté du Moine (VN, arête S : crampons utiles pour le névé puis tout sec; Contamine : rimaye ok) et de la traversée Nonne-Evèque ("conditions crèmes").

    La rimaye du Whymper passe encore mais c'est maintenant très sec. Ca sent la fin.

    Personne pour l'instant à l'arête du Moine : de visu rimaye tip-top, arête ok.

    La fin approche également pour l'arête du Jardin.

    Une cordée aux Droites en contournant le couloir en oblique. C'est entièrement sec jusqu'au sommet !

    Personne aux Courtes mais VN ok de visu. Descente par le col des Cristaux : pente du haut en neige mais le bas s'assèche, pas de grosses chutes de pierres de visu.

    Pointe Isabelle encore envisageable, deux bonnes crevasses à passer, 2 piolets conseillés.



    Secteur Leschaux

    Clap de fin pour l'aiguille de l'Eboulement (couloir sec, descente compliquée).

    On peut encore envisager de monter aux Périades par le glacier du mont Mallet.

    La Walker va être envisageable sous réserve des précipitations à venir et de trouver un créneau météo.

    Bonnes condis du côté des Petites Jorasses.

    Voies d'escalades autour du refuge tip-top bleu ciel.

    Plus de névés sur le chemin en balcon depuis Talèfre.

    Chutes de pierres régulières et importantes depuis le versant N de l'aiguille du Tacul : éviter la rive gauche du glacier de Leschaux.



    Secteur Envers des Aiguilles

    Le refuge ouvre demain ! Accès au refuge ok : pas de neige, une échelle a été ajoutée en bas et un passage sécurisé par l'équipe des sentiers.

    Le rocher est sec dans le coin !

    Des chutes de pierres assez importantes sont signalées dans l'accès à la pointe des Nantillons, à suivre.

    La/les rimayes pour la République/Grépon Mer de Glace passent bien à droite. La descente par le glacier des Nantillons est toujours d'actualité, pour combien de temps (photo date du samedi 18/06)  ?



    Secteur Requin

    Accès au refuge ok, plus de neige.

    Remontée de la Vallée Blache vers les Cosmiques ou Torino tracée et passe bien.

    Une trace également sur le glacier de l'Envers du Plan pour redescendre de l'aiguille du Plan.

    Rocher tout sec.



    Secteur Helbronner

    Accès à la Salle à Manger tout sec (bien prendre rive droite du couloir et suivre les cairns). Arêtes de Rochefort en conditions correctes (neige un peu molle au retour suivant l'horaire).

    Des cordées ont parcouru la traversée des Jorasses sans plus d'infos. La descente par la voie normale ne pose pas de problème particulier pour l'instant. Une cordée en face E des Jorasses via "Mad Max" sans plus d'infos.

    Traversée des Marbrées (la plupart des cordées effectuent la traverse intégrale pour éviter les rappels) et des aiguilles d'Entrêves OK.

    La Tour Ronde se fait dorénavant par l'arête intégrale. Même la descente en rappel depuis le col Freshfield ne fait pas envie. Ca sent le roussi pour la face N et le couloir Gervasutti.

    Grosse activité du côté des aiguilles du Diable : rimaye OK, traversée sèche, couloir en neige (attention au regel), rocher sec (avant les orages !).

    La Küffner s'est asséchée mais reste en conditions correctes (pour l'époque actuelle !!!) avec un bon regel.

    Rimayes des voies en rocher toujours bien dans l'ensemble. Privilégier l'approche par le bas depuis punta Helbronner. Le départ pour le Grand Capucin se fait maintenant depuis la "terrasse Francesco" (le couloir des Aiguillettes ne passe plus) où l'on peut laisser les grosses et le matériel de glacier (on y redescend par les rappels de l'Echo des Alpages). La rimaye de la Pyramide du Tacul passe toujours convenablement.



    Secteur aiguille du Midi

    Il a plu au refuge une bonne partie de la nuit avant de se transformer en neige. Environ 5 cm ce matin, un peu plus au Tacul.

    Traversée de la Vallée Blanche : il faut passer par le bas. Attention aux crevasses, notamment entre le Rognon et les pointes Lachenal (enfin partout en fait!!!).

    Arête Midi-Plan : c'est maintenant très sec (glace/rocher/sable) et ça brasse dans les parties en neige. Pourquoi pas avec un bon regel. Traversée des aiguilles de Chamonix en bonnes conditions. Terrasses au niveau du col du Fou sèches mais de quoi faire de l'eau. Descente par les rappels de l'arête Brégeault puis glacier des Nantillons.

    Encore de l'activité sur la traversée des pointes Lachenal (bien sec mais on arrive à éviter la glace) et à l'arête des Cosmiques.

    La Contamine-Grisolle s'est bien asséchée et est maintenant presque toute en (bonne) glace (ça chauffe les mollets, à suivre avec les orages prévus). La sortie du Triangle est en glace avec pas mal de crevasses ici et là. Goulotte Chéré OK (L1 un peu sèche puis bonnes marches) en privilégiant une descente en rappel avant la section mixte.

    La VN du Tacul a été retracée ce matin en sortant tout à droite sur l'épaule. Aux dernières infos, le passage précédent passe toujours mais il y a un bon pas. Une chute de sérac le week-end dernier a ravagé le bas de la face (blocs de glace etc).

    Du côté du Maudit, les conditions se maintiennent mais la glace n'est pas loin. Attention au risque d'avalanche s'il se met à neiger sous les orages. A signaler une importante chute de séracs ici aussi le week-end dernier.

    La rimaye de la Contamine aux pointe Lachenal commence à s'ouvrir mais passe toujours bien.



    Secteur Plan de l'Aiguille

    Mallory rime avec fini.

    Frendo rime avec ghiaccio (la sortie est toute en glace).

    Des cordées dans la traversée Peigne-Pélerins-Deux Aigles- Plan.

    Crampons plus nécessaires pour accéder à la voie normale du Peigne, au Pilier Rouge de Blaitière ou encore à la NE+VN de l'aiguille de l'M.

    Eboulement toujours actif dans le versant N des Petits Charmoz juste sous le sommet (cf fotos).

    Pas de news du pilier Corder ni de Charmoz-Grepon (rocher sec de visu). La descente par le glacier des Nantillons est toujours d'actualité, pour combien de temps (photo date du samedi 18/06)  ?



    Mont Blanc par les Grands Mulets

    Plus grand monde dans les parages...La Jonction haute ne va pas passer encore très longtemps (passage étroit). Le gardien a prévu de re-baliser le passage du bas mais d'ici là il faut avoir le sens de l'itinéraire pour passer. Arête N du Dôme et Plateaux encore envisageables à pied.



    Mont Blanc par l'aiguille du Goûter

    Pour rappel, du 9 juillet au 28 août 2022, la Compagnie du Tramway du Mont-Blanc va proposer un départ du tramway dès 7h00 du matin (Le Fayet) au lieu de 8h00. Cet horaire plus matinal permettra de franchir le couloir du Goûter à l'heure où la probabilité de chute de pierres est la plus faible.

    En attendant, les conditions se sont bien asséchées avec déjà des chutes de pierres dans le Grand Couloir. Il est toujours conseillé de passer le matin, d'éviter les jours de mauvais temps et de traverser avec prudence. Pour les options de franchissement de cette fameuse zone crevassée sur l'arête des Bosses, on vous laisse jeter un coup d'œil ici. Avec un niveau technique en alpinisme correct, de bons crampons et un piolet ça ne devrait pas vous poser plus de problème que cela.



    Secteur Miage/Bionnassay

    Accès au refuge des Conscrits conseillé par le sentier.

    Conditions encore acceptables dans le secteur des Dômes. Attention aux crevasses dans la montée au col des Dômes. Traversée des Dômes en bonnes conditions (pas de glace). Pas mal de neige dans la descente par la Bérangère ce qui la rend agréable.

    Le Tondu continue de s'assécher mais toujours ok.

    Fin pour l'arête Mettrier classique, direction l'intégrale.

    Traversée de l'aiguille de Bionnassay toujours en bonnes conditions : bon regel ce matin, partie en rocher sèche, arête en neige, on reste sur le fil de A à Z !



    Secteur Gonella

    Le refuge risque de fermer courant juillet à cause du manque d'eau...

    Bonnes conditions pour accéder à l'aiguille de Bionnassay depuis ici aussi.

    La voie du Pape est en bonnes conditions pour l'instant. Le glacier du Dôme passe bien (bonne trace, quelques ponts de neige impressionnants), la sortie sur au col est encore principalement en neige. L'arête est en bonnes conditions (neige).

    Quelques cordées à l'éperon de la Tournette. On accède à Quintino Sella depuis le glacier du Miage (corde fixe verte toute neuve en place au début de l'éperon qui permet de ne pas se tromper). Depuis le refuge, le glacier du mont Blanc se traverse bien. Suite de l'itinéraire en bonnes conditions (pour l'instant).



    Secteur Monzino

    Rocher sec (aiguille Croux...)

    Toujours pas mal de cordées à la punta Innominata (retour par le glacier ok).

    Accès à Eccles compliqué (beaucoup de neige et molle, ça brasse) et donc pas de retour sur les courses du secteur (arête du Brouillard, Pilier Rouge, Innominata). Une cordée au pilier du Freney mais encore pas mal de neige. 

    Ratti-Vitali (aiguille Noire de Peuterey) encore un peu humide, il faut s'employer pour traverser le glacier mais ça passe.

    Personne à la Blanche ou au Grand Pilier d'Angle depuis Monzino.

    Des cordées aperçues sur l'intégrale de Peuterey, de visu bonnes conditions.

    Une cordée dans Divine Providence sans plus d'infos.



    En bref :

    Encore un peu de neige secteur col Cornu/col de la Glière; col de Salenton/Buet, col Corbeau.

    Crampons inutiles pour accéder (et redescendre) au Pouce, à la Chapelle de la Glière ou encore l'aerête S de la Persévérance

    Bloc en suspension 2 m au-dessus du dernier relais de la voie Jaune aux Chéserys.

    Pas mal de blocs instables sur le versant N de la pointe d'Orny (altitude 2850/2900 m) en rive droite de la combe des Ecandies qui peuvent arriver jusqu'au chemin qui monte au col.

    On nous a signalé 2 jeunes faucons crècerelles dans L2 de la voie Tatie Crochue à droite de la tour des Crochues. Merci d'éviter le secteur jusqu'à fin juillet. Petite photo pour terminer ce bulletin mieux qu'on l'a commencé !!!

Info

Facebook